Comment s’hydrater en fatbike quand y fait froid?

février 16, 2020

Le froid et la neige font parti intégrale de la pratique du fatbike. Qu’il fasse -5 ou -25, qu’on roule sur la neige ou la glace; en fatbike, on passe partout à peu près n’importe quand.

Rester bien hydraté durant une activité cardiovasculaire intense en hiver, cependant, représente un certain défi…selon la température, les bouteilles d’eau et les sacs d’hydratation gèlent au bout de 10 à 20 minutes. Ceux de la vieille école diront qu’on peut toujours mettre un peu de vodka dans son bidon…mais plusieurs alternatives existent.

Voici quelques manières de s’hydrater lors de longues rides tout en restant à jeun pour reprendre le volant.

 

1. Le couvre-porte-bouteille de Ceunik (50$)

S’installant sous le porte-bouteille et recouvrant la bouteille et le porte-bouteille, ce produit isole votre eau juste assez pour la garder à l’état liquide jusqu’à -20°C. Il s’agit probablement de la solution la plus polyvalente, la moins encombrante, et la moins dispendieuse (considérant qu’il ne vous faut qu’une cage à gourde et une bouteille).

 

2. Trousse d’hivernisation Camelbak (36$)

Pour ceux qui possèdent déjà un sac d’hydratation Camelbak (avec un réservoir utilisant leur interface « quick link »), il existe une hose isolée en néoprène avec un bouchon couvrant la tétine. Cette option est idéale si vous avez déjà un sac que vous aimez utiliser et que vous ne roulez pas trop longtemps dans des conditions très froides. Effectivement, même avec son isolation, il est fort probable qu’après quelques heures à -20, la température à l’intérieur du sac baisse suffisamment pour que l’eau commence à geler et bouche la paille.

 

3. Sac de cadre (de 100 à 180$)

Si vous ne roulez pas trop longtemps ou dans des conditions trop extrêmes, vous pourriez installer un sac de cadre sur votre vélo et y mettre votre bouteille d’eau. Le peu d’isolation qu’il offre permet effectivement de garder l’eau liquide le temps d’une courte sortie ou par temps plus chaud. Le sac de cadre vous permettra aussi d’y garder d’autres articles tout en vous évitant l’encombrement d’un sac à dos par-dessus ou dessous le manteau.

 

4. Sac Camelbak Bootlegger (120$)

Enfin, si vous êtes du genre à rouler longtemps même lorsqu’il fait très froid, vous aurez besoin d’une solution plus complète que d’adapter votre système existant. Avec le « bootlegger » de Camelbak, vous pouvez être certain que votre eau ne gèlera pas puisque ce sac ultra léger et ergonomique se porte sous le manteau. Sa capacité de 50 onces (1,47 litres) devrait suffire même aux ballades plus longues. Il ne dispose cependant d’aucun espace de rangement supplémentaire pour des outils ou autres (ce qui serait encombrant en le portant sous le manteau de toute façon).




Voir l'article entier

Offre d'emploi: Mécanicien

mars 13, 2020

Voir l'article entier