Night rides

Night rides

janvier 06, 2020

Une bonne façon d’optimiser l’achat d’un fatbike en hiver est de faire des sorties de nuits (night rides). Ce type d’activité peut être très plaisant et accessible si on sait comment s’y prendre. Les journées courtes de l’hiver ne nous permettent pas toujours de rouler à la clarté et de plus en plus d’adeptes choisissent les night rides. L’équipement est très important et il faut être prêt à toute éventualité. Un pépin qui peut sembler simple à réparer le jour peut devenir bien plus embêtant la nuit.

Commençons par l’équipement de base :
  1. Un multi-outil (multi-tool)
  2. Une chambre à air de rechange
  3. Des chauffe-main et chauffe pied
  4. Votre téléphone cellulaire pour vous localiser et appeler à l’aide
  5. De bonnes lumières!!!
 
L’idéal est d’avoir une lumière sur le guidon et une autre sur votre casque. Celle sur le guidon éclaire directement à l’avant de la roue et celle sur votre casque éclaire où vous regardez. Si l’achat de deux lumières n’est pas envisageable, une seule peut faire le travail en hiver étant donné que la neige réfléchie très bien la lumière. Une puissance d’au moins 500 lumens est recommandé pour bien voir les sentiers. On trouve généralement deux types de lumières:  celles qui contiennent la pile à même le boitier, et celles ayant une pile séparée du boitier. Alors que le premier type est plus compact et léger, les lumières les plus puissantes requièrent généralement une pile séparée.
Recommandations
 
Pour son prix (75$) et sa durabilité, la lumière Volt 500 de Cateye représente un excellent choix. À pleine puissance (500 lumens), elle éclairera au minimum une heure et demie, été comme hiver. Cette lumière dispose de quatre modes d'éclairages (pleine puissance, puissance réduite, et deux modes intermittents).
La Volt 500 se charge par son port micro-USB (câble inclu) et s'installe au guidon grâce à son attache en caoutchouc pivotable. On peut aussi l'attacher au casque avec un adapteur (vendu séparément).
La compagnie Light and Motion, connue dans le monde du cinéma et de la photographie pour ses lumières portables de très haute qualité fait également d’excellents produits pour le vélo. La lumière Rando500 offre une durée de trois heures à pleine puissance tandis que les modèles Urban 700 et 900 durent environ une heure et demie. Dotés de quatre modes d'éclairage elles aussi, ces lumières sont à l'épreuve de l'eau et des chocs. Elles se chargent également par câble micro USB (inclu) et comptent une garantie de deux ans. Légèrement plus dispendieuses que les lumières de marque Cateye (100-105$ vs. 75$), vous trouverez que les lumières Light & Motion sont un peu plus puissantes, plus robuste (protection contre l'eau et les chocs) et possèdent plusieurs fonctions qu'on apprécie telles qu'un avertisseur de batterie faible, l'attache au guidon amovible ou des puissants voyants lumineux latéraux pour la visibilité latérale.
Enfin, on appréciera aussi le vaste choix d'accessoires et de pièces de rechange pour ces lumières disponibles en ligne sur le site de Light & Motion. Pour plus d'information, consultez la vidéo ci-dessous (en anglais).
Le choix du pro
Mon choix personnel est la Light and Motion Seca 2500 (Seca Enduro), d'une puissance impressionnante de 2500 lumens et d'une autonomie d'une heure trente lorsque utilisée à puissance maximale. Ce modèle est aussi résistant à l'eau et aux chocs et se charge avec son propre chargeur mural. Dans ce modèle, la pile et la lumière sont séparées, et reliées par un fil d’un mètre de long. On peut ainsi fixer la pile directement au cadre du vélo grâce à une sangle de velcro ou encore ranger la pile dans notre sac à dos ou dans un sac de cadre.
Le faisceau est très large et éclaire tout devant vous.
Vous voulez essayer le Fatbike à la noirceur?
Suivez-nous sur Facebook pour connaître les horaires de nos sorties de groupe en soirée. Pour ces sorties, nous offrons la location de lumières à seulement 5$. Vous pourrez ainsi essayer l’expérience avec nous avant d’investir.